La princesse Sirindhorn poursuit son soutien au développement de l’éducation au Cambodge

AKP Phnom Penh, le 03 septembre 2020 —

Son Altesse Royale la princesse Maha Chakri Sirindhorn, fille du défunt Roi Bhumibol Adulyadej de Thaïlande, a accordé plus de fonds pour soutenir le développement de l’éducation au Cambodge pendant encore cinq ans.

L’accord sur le fonds royal a été signé récemment à Bangkok, en Thaïlande, par l’ambassadeur du Cambodge en Thaïlande, Ouk Sorphorn, et Don Pramudwinai, vice-Premier ministre et ministre thaïlandais des Affaires étrangères.

La subvention sera utilisée pour développer l’Institut de technologie de Kampong Chheuteal dans la province de Kampong Thom et l’Institut de technologie de Kampong Speu dans la province de Kampong Speu pendant cinq ans supplémentaires, de septembre 2020 à septembre 2025, lit-on un communiqué de presse de l’ambassade royale du Cambodge à Bangkok rendu public hier.

Les instituts offrent des diplômes d’associé et de licence en technologies agricoles et industrielles pour répondre à la demande actuelle du marché du travail dans le Royaume.

Le projet de soutien royal au secteur de l’éducation au Cambodge a été initié par Son Altesse Royale la Princesse Maha Chakri Sirindhorn afin de contribuer au développement d’un système éducatif de qualité pour la jeunesse cambodgienne comme un cadeau durable pour le peuple cambodgien qui est ami de longue date.

Le précédent projet de soutien royal a contribué à renforcer davantage les relations entre le Cambodge et la Thaïlande, en particulier à établir une bonne coopération entre les secteurs public et privé et la population, ainsi qu’à développer une nouvelle génération de ressources humaines en accordant des bourses à 2.124 élèves/étudiants et fonctionnaires cambodgiens entre 2005 et 2020.

(Photo : Thai PBS & Famille royale thaïlandaise)

Par C. Nika