Le Cambodge encourage une coopération plus étroite dans la facilitation du commerce et des investissements

AKP Phnom Penh, le 30 juillet 2020 —

Le ministre cambodgien du Commerce, Pan Sorasak, a encouragé une coopération plus étroite en matière de facilitation du commerce et des investissements, d’élimination des barrières commerciales et d’utilisation de la technologie numérique pour restaurer la confiance des entreprises et des clients, au moment de cette crise mondiale du COVID-19.

Le ministre a fait ces commentaires le 29 juillet en participant à la vidéoconférence spéciale AEM-METI sur la réponse au COVID-19, présidée par Tran Tuan Anh, ministre de l’Industrie et du Commerce du Vietnam avec la participation des ministres de l’Economie de l’ASEAN (AEM) et du ministre japonais de l’Economie, du Commerce et de l’Industrie (METI) ainsi que du secrétaire général de l’ASEAN.

Pan Sorasak a insisté sur l’importance de connecter les chaînes d’approvisionnement, de coopérer dans les recherches sur les médicaments et les vaccins, de maintenir l’ouverture du marché et d’assurer la circulation des produits alimentaires et des marchandises dans la région.

Profitant de cette occasion, le ministre a informé la réunion des mesures efficaces et des efforts du gouvernement royal du Cambodge dans la lutte contre le COVID-19 et a remercié le Japon pour avoir aidé le Cambodge dans la lutte contre le COVID-19 grâce à l’assistance technique et au don en matériel médical.

A noter que la réunion spéciale a échangé des points de vue sur la situation du COVID-19 dans la région, partagé les mesures de lutte contre la pandémie et discuté de la reprise économique. En conséquence, la réunion a adopté le plan d’action ASEAN-Japon pour la résilience économique, comprenant 52 mesures stratégiques visant à maintenir les liens économiques étroits développés par l’ASEAN et le Japon, à atténuer les impacts négatifs du COVID-19 sur l’économie, et à renforcer la résilience économique en réponse aux défis économiques engendrés par la pandémie du COVID-19.

(Photo: Ministère du Commerce)

Par C. Nika