Des cas de Chikungunya signalés à Poïpet

AKP Phnom Penh, le 24 juillet 2020 —

Le Cambodge a signalé des cas de Chikungunya ou CHIK, dans certains villages du quartier Poïpet de la province de Banteay Meanchey.

Selon l’annonce du ministère de la Santé, le symptôme a été identifié pour la première fois le 19 juillet dernier et les experts techniques du ministère ont mené une enquête sur la maladie.

Jusqu’à présent, 168 personnes, dont 95 femmes, de six villages ont été infectées par la maladie, et 32 ​​d’entre elles souffrant de conditions plus graves ont été envoyées au centre de santé local.

Les personnes admises au centre de santé, a ajouté l’annonce, sont maintenant en meilleure santé.

Les officiels de la santé et les parties concernés ont continué à sensibiliser les habitants à la prévention de la maladie, potentiellement causée par les moustiques.

CHIK est apparu pour la première fois en 1953 en Afrique et a été diagnostiqué pour la première fois au Cambodge par l’Institut Pasteur en 1961 et en 2011 dans les provinces de Battambang, Siem Reap et Preah Vihear.

Par C. Nika