Premier ministre : L’actuel aéroport international ne sera pas abandonné

AKP Phnom Penh, le 22 juin 2020 —

L’aéroport international de Phnom Penh, l’actuel aéroport pas loin du centre-ville, ne sera pas abandonné après la fin de la construction du nouvel aéroport en 2023.

Le Premier ministre Samdech Akka Moha Sena Padei Techo Hun Sèn a fait cette affirmation lors d’une visite d’inspection sur le chantier de construction du nouvel aéroport dans les provinces de Kandal et Takéo, ce matin.

Le chef du gouvernement royal a ajouté que l’aéroport international de Phnom Penh sera utilisé comme base aérienne militaire, aéroport domestique, terminal de fret, parking pour avion, etc.

L’aéroport international de Phnom Penh, anciennement connu sous le nom d’aéroport international de Pochentong, a fonctionné avant même la guerre civile dans les années 1970. C’est l’aéroport le plus fréquenté et le plus grand du Cambodge, occupant une superficie de 386,5 hectares dans le quartier Pursenchey.

Avec la croissance annuelle des visiteurs et afin de promouvoir davantage l’aviation civile, le gouvernement royal a approuvé en 2018 une proposition de construction d’un nouvel aéroport à un coût estimé à 1,5 milliard de dollars américains. Le nouvel aéroport international qui remplacera l’aéroport international de Phnom Penh, est investi par Cambodia Airport Investment, une co-entreprise entre la société locale OCIC (Overseas Cambodia Investment Corporation) (90%), et le Secrétariat d’Etat à l’aviation civile du gouvernement (10%).

Par C. Nika