PM cambodgien : L’Europe considérée comme le nouvel épicentre de COVID-19

AKP Phnom Penh, le 14 mars 2020 —

Samdech Akka Moha Sena Padei Techo Hun Sèn, Premier ministre du Royaume du Cambodge, a déclaré que l’Europe devenait maintenant le nouvel épicentre du nouveau coronavirus (COVID-19) en raison de la transmission rapide et croissante dans certains pays européens.

Selon sa page Facebook officielle, lors d’un rassemblement avec plus de 2.300 officiels sous-nationaux et forces armées dans la province de Battambang, Samdech Techo Hun Sèn a déclaré que l’Organisation mondiale de la santé (OMS) avait considéré l’Europe comme le nouvel épicentre de la pandémie de COVID-19, et afin d’empêcher les cas de transmission importés, le ministère cambodgien de la Santé a annoncé l’interdiction de l’entrée des étrangers en provenance d’Italie, d’Allemagne, d’Espagne, de France et des Etats-Unis au Cambodge pendant 30 jours, à compter du 17 mars 2020.

Dans le même temps, le ministère de l’Education, de la Jeunesse et des Sports a ordonné aujourd’hui à tous les établissements d’enseignement général, publics et privés, dans la capitale de Phnom Penh et la ville de Siem Reap de prendre plus tôt les vacances du Nouvel An khmer, ce qui fait partie des mesures urgentes prises pour contenir COVID-19.

Le Cambodge a jusqu’à présent enregistré sept cas confirmés de COVID-19 dont un Cambodgien, un touriste chinois, trois touristes britanniques, un Canadien et un Belge. Le Chinois a été guéri avec succès et il est déjà retourné à son pays d’origine. Il n’y a aucun signe de transmission communautaire au Cambodge.

A noter que COVID-19 affecte actuellement plus de 120 pays et territoires à travers le monde.

Par C. Nika