Le Cambodge organise « Une nuit mémorable » pour marquer le 1er anniversaire de l’inscription de Lkhon Khol en tant que patrimoine culturel immatériel

AKP Phnom Penh, le 29 novembre 2019 —

Le Cambodge a organisé hier un grand événement artistique intitulé « Une nuit mémorable » sur la Terrasse des Eléphants dans l’enceinte du Temple de Bayon, province de Siem Reap, pour célébrer le premier anniversaire de l’enregistrement de Lkhon Khol sur la Liste du patrimoine culturel immatériel nécessitant une sauvegarde urgente.

Mme Phoeurng Sackona, ministre de la Culture et des Beaux-Arts, qui a présidé l’événement, s’est dite ravie que l’événement ait attiré jusqu’à 10.000 personnes, bien plus que les attentes de 3.000 personnes. « Cela reflète la haute attention du peuple cambodgien à la protection et à la valorisation du patrimoine culturel khmer », a-t-elle souligné.

Une représentation de Lkhon Khol a eu lieu à cette occasion et selon Mme Phoeurng Sackona, le spectacle a pour objectif de montrer au public national et international la valeur de Lkon Khol ainsi que le prestige de la culture nationale khmère.

Elle a appelé ses compatriotes, en particulier les jeunes, à continuer de soutenir la culture nationale et à contribuer à la préservation du riche patrimoine culturel cambodgien.

Le Premier ministre Samdech Akka Moha Sena Padei Techo Hun Sèn a aussi adressé un message de félicitations à l’occasion du premier anniversaire de l’inscription de Lkhon Khol du Cambodge.

L’enregistrement de Lkhon Khol contribue à renforcer encore davantage la réputation du Royaume sur la scène internationale et à faire du pays un acteur plus important au forum sur le patrimoine mondial, a précisé le chef du gouvernement royal.

A noter que Lkhon Khol du Cambodge a été classé le 28 novembre 2018 sur la Liste du patrimoine immatériel nécessitant une sauvegarde urgente, lors de la treizième session du Comité intergouvernemental de sauvegarde du patrimoine culturel immatériel à Port Louis, en République de Maurice.

Les autres patrimoines cambodgiens déjà inscrits sur la Liste du patrimoine mondial comprennent le Site historique d’Angkor enregistré au patrimoine mondial en 1992, la danse Preah Reach Troap (Ballet royal) et Lakhon Sbèk Thom (grand théâtre d’ombres) proclamés respectivement chefs-d’œuvre du patrimoine oral et immatériel de l’humanité en 2003 et 2005, le Temple de Preah Vihear du XIe siècle classé au patrimoine mondial en 2008, Teanh Prot (tir à corde), un jeu récréatif populaire, nommé un patrimoine culturel immatériel de l’humanité en 2015, Chapei Dang Vèng, un instrument traditionnel de musique à cordes et à long manche, enregistré sur la Liste du patrimoine culturel immatériel nécessitant une sauvegarde urgente en 2016, et le Temple de Sambor Prei Kuk reconnu comme un patrimoine mondial en 2017.

(Photo: Khuth Sao)

Par C. Nika