Le programme BFC prolongé de trois ans

AKP Phnom Penh, le 22 novembre 2019 —

Le programme “Better Factories Cambodia” (BFC) de l’Organisation internationale du Travail (OIT) a été prolongé pendant trois ans, selon un communiqué de presse conjoint.

Le mémorandum d’entente sur cette extension a été signé hier entre le ministère du Travail et de la Formation professionnelle, le ministère du Commerce, l’Association des fabricants de vêtements au Cambodge (GMAC) et le programme BFC de l’OIT.

Dans le cadre du mémorandum, la prolongation s’étendra de janvier 2020 à décembre 2022, au cours de laquelle les partenaires se sont engagés à améliorer les conditions de travail, la compétitivité et la productivité du secteur du textile et de la confection et à étendre la couverture du mémorandum aux secteurs de production d’articles de voyage et de sacs du Cambodge.

« Grâce à la politique visant à lier le commerce aux normes du travail, le Cambodge a acquis une bonne réputation et est devenu un pays de premier plan en matière de politique commerciale internationale et joue le rôle de modèle pour certains autres pays. La mise en œuvre de cette politique vise également à aider les acheteurs à sécuriser leurs achats de vêtements au Cambodge », a déclaré à cette occasion Pan Sorasak, ministre du Commerce.

Le mémorandum a été renouvelé six fois par les parties depuis le lancement du programme BFC en 2001.

A noter que Better Factories Cambodia (BFC) fait partie du programme Better Work, une collaboration entre l’OIT et la Société financière internationale (IFC), qui est présent sur trois continents pour catalyser le changement tout au long des chaînes d’approvisionnement mondiales du secteur de la confection.

Par Chea Pharith