Le Cambodge souhaite des efforts conjoints pour renforcer le multilatéralisme

AKP Phnom Penh, le 05 novembre 2019 —

Samdech Akka Moha Sena Padei Techo Hun Sèn, Premier ministre du Royaume du Cambodge, a appelé à des efforts conjoints pour promouvoir davantage le multilatéralisme.

« Alors que le monde traverse une période d’incertitude, nous devons unir nos efforts pour renforcer encore davantage le multilatéralisme, un élément essentiel de la paix, de la sécurité et de la prospérité régionales », a souligné le chef du gouvernement cambodgien lors du 11e Sommet Mékong-Japon à Bangkok, en Thaïlande, hier soir.

Dans cet esprit, a-t-il affirmé, le Cambodge salue l’engagement pris par le Japon dans le cadre de la Stratégie Indo-Pacifique libre et ouverte visant à assurer la paix, la stabilité, la prospérité et la connectivité dans la région.

Au cours du Sommet, les dirigeants du Mékong et du Japon ont eu des discussions approfondies sur les progrès et les défis entre leurs 10e et 11e Sommets. Ils ont hautement apprécié le cadre de coopération Mékong-Japon, qui a, grâce aux trois piliers de la Stratégie de Tokyo 2018 pour la coopération Mékong-Japon : développer une connectivité dynamique et efficace, créer une société centrée sur les personnes et réaliser un Mékong vert, contribué à renforcer la compétitivité régionale et à transformer la sous-région du Mékong en un centre de croissance économique mondiale.

Les dirigeants du Mékong ont félicité le Japon d’avoir organisé avec succès le 14e Sommet du G20 à Osaka, ce qui reflétait le rôle clé joué par le Japon dans la préparation de l’agenda mondial.

Par C. Nika