Soutien du Japon au projet de développement du système d’égout à Phnom Penh

AKP Phnom Penh, le 1er novembre 2019 —

Le Japon a, par l’intermédiaire de la JICA (Agence japonaise pour la coopération internationale), accordé une aide non remboursable d’environ 27 millions de dollars américains pour soutenir le projet de développement du système d’égout à Phnom Penh.

L’accord de subvention a été signé ce matin, à Phnom Penh, entre le vice-Premier ministre Aun Pornmoniroth, ministre de l’Economie et des Finances, et Yuichi Sugano, représentant en chef du bureau de la JICA au Cambodge.

Selon un communiqué de presse du ministère de l’Economie et des Finances, dans le cadre de ce projet, une usine de traitement des eaux usées sera construite à Boeung Choeung Ek dans le quartier Choeung Ek, arrondissement Dangkor, avec une capacité de filtration de 5.000 m3 d’eaux usées par jour.

La construction de l’usine de traitement des eaux usées débutera à la fin de 2020 et durera environ 32 mois, a indiqué la même source.

Une pompe à eaux usées longue de 2.000 m sera installée et connectée à la station de pompage de Boeung Trabêk, a ajouté le communiqué, soulignant que l’assistance technique pour le renforcement des compétences des officiels concernés fera également partie du projet.

Le projet de développement du système d’égouts à Phnom Penh est un projet complémentaire du projet de protection contre les inondations et d’amélioration du drainage de Phnom Penh dans les phases I, II, III et IV, financé par le Japon.

A noter que le Japon est l’un des plus grands bailleurs de fonds du Cambodge. Jusqu’à présent, le pays a versé plus de 5 milliards dollars comme aide publique au développement (APD) au Cambodge, dont plus de 3,5 milliards de dollars comme aide non remboursable.

Par C. Nika