Samdech Sâr Khéng: Les religions découragent la traite des êtres humains

AKP Phnom Penh, le 15 août 2019—

Les religions ont joué un rôle crucial dans la lutte contre la traite des êtres humains dans la région et dans le monde, a déclaré le vice-Premier ministre et ministre cambodgien de l’Intérieur, Samdech Kralahom Sâr Khéng.

Le vice-Premier ministre a souligné ce point lorsqu’il a présidé hier après-midi à Phnom Penh le 3e Forum national interreligieux au Cambodge sur le thème : “Combattre la traite des êtres humains”.

Toutes les religions ont de bonnes intentions et essaient d’éduquer et de guider leurs fidèles vers ce qui est bon pour la société, a ajouté Samdech Sâr Khéng.

La traite des êtres humains est, a-t-il poursuivi, considérée comme une forme d’esclavage et implique divers actes criminels, tels que la traite à des fins sexuelles, l’exploitation par le travail, etc., portant atteinte à la dignité des victimes, à présent et dans l’avenir.

Samdech Sâr Khéng a également profité de l’occasion pour appeler à un effort commun pour éliminer le trafic des êtres humains.

Par C. Nika