Une nouvelle juge auprès des CETC nommée

AKP Phnom Penh, le 02 août 2019 —

Sa Majesté Norodom Sihamoni, Roi du Cambodge, a nommé Mme Maureen HARDING CLARK (Irlande) juge internationale de la Chambre de la Cour suprême des Chambres extraordinaires au sein des tribunaux cambodgiens (CETC).

Cette nomination s’est faite à la suite de la nomination par le Secrétaire général des Nations Unies, António Guterres, et de l’approbation du Conseil supérieur de la magistrature du Royaume du Cambodge, lit-on un communiqué de presse des CETC que l’AKP a reçu ce soir.

Mme la Juge Clark remplace Mme la Juge Agnieszka KLONOWIECKA-MILART (Pologne), qui a démissionné à la fin de 2018, a indiqué la même source.

D’après le communiqué, Mme la Juge Clark a été nommée co-juge d’instruction internationale suppléante en 2015. Elle a été élue juge ad litem du Tribunal pénal international pour l’ex-Yougoslavie (TPIY) de 2001 à 2003 et juge de la Cour pénale internationale (CPI) de 2003 à 2006. Elle a ensuite siégé à la Haute Cour d’Irlande jusqu’en 2014. Avant d’être élue à ces différentes fonctions, Mme la Juge Clark a exercé la profession d’avocate à partir de 1975 et a été nommée avocate principale en 1991. Elle a également été membre de la Commission irlandaise des droits de l’homme, présidente et membre unique la Lourdes Hospital Inquiry, évaluatrice indépendante du Surgical Symphysiotomy Ex-gratia Payment Scheme et professeur visiteur à l’Université de Dublin (Trinity College). Elle est titulaire d’un doctorat en droit (honoris causa) et d’une licence en droit civil de University College Dublin, ainsi que d’un diplôme d’avocate de la Honourable Society of King’s Inns.

Par C. Nika