Le Premier ministre du Népal entame sa visite officielle au Cambodge

AKP Phnom Penh, le 13 mai 2019 —

L’honorable K. P. Sharma Oli, Premier ministre de la République fédérale démocratique du Népal, et son épouse ont commencé cet après-midi leur visite officielle de trois jours au Cambodge, à l’invitation de Samdech Akka Moha Sena Padei Techo Hun Sèn, Premier ministre du Royaume du Royaume de Cambodge.

Le chef du gouvernement népalais a été salué à son arrivée à l’aéroport international de Phnom Penh par Say Samal, ministre de l’Environnement et de nombreux autres hauts officiels du gouvernement cambodgien.

D’après un communiqué de presse du ministère cambodgien des Affaires étrangères et de la Coopération internationale, au cours de sa visite au Cambodge du 13 au 15 mai, l’honorable K. P. Sharma Oli fera des visites de courtoisie à Samdech Vibol Sena Pheakdei Say Chhum, président du Sénat, et à Samdech Akka Moha Ponhea Chakrei Héng Samrin, président de l’Assemblée nationale ; et s’entretiendra bilatéralement avec Samdech Techo Hun Sèn,.

En outre, l’honorable K. P. Sharma Oli prononcerait un discours au Forum des affaires Cambodge-Népal, a poursuivi la même source.

L’honorable K. P. Sharma Oli déposera également des couronnes de fleurs au Monument de l’Indépendance et à la Statue royale de Preah Borom Rattanak Kaudh, le Roi-Père défunt du Cambodge, a indiqué le communiqué, ajoutant qu’il visitera également des lieux historiques et touristiques de la capitale de Phnom Penh.

Cette visite du Premier ministre népalais au Cambodge renforcera les liens d’amitié et promouvra la coopération économique, commerciale, touristique et culturelle entre les deux pays, a souligné le communiqué.

A rappeler qu’en novembre dernier, Samdech Techo Hun Sèn a effectué sa première visite au Népal, pendant laquelle les deux pays ont conclu quatre accords de coopération, notamment l’accord sur l’exemption de visa pour les détenteurs de passeports diplomatique et officiel, l’accord sur le transport aérien, le mémorandum d’entrente sur les consultations entre les ministères des Affaires étrangères des deux pays dans les domaines politique et économique et le mémorandum d’entente sur la coopération culturelle.

(Photo: El Vattanac)

Par C. Nika