Le Cambodge rejette l’article d’Asia Times

AKP Phnom Penh, le 17 novembre 2018 —

Le porte-parole du ministère cambodgien de la Défense nationale a rendu public ce matin une déclaration rejetant l’article d’Asia Times selon lequel le Cambodge a autorisé un pays étranger à utiliser son territoire.

Récemment, a indiqué la déclaration, certains médias étrangers ont copié et diffusé des informations sans fondement d’après lesquelles un pays étranger voulait utiliser le territoire cambodgien comme base militaire et comme port pour les navires de guerre et que le Cambodge était au centre de la guerre froide entre la Chine et les Etats-Unis.

“Ce sont de fausses nouvelles créées par des groupes étrangers mal intentionnés qui ont tenté d’inciter, de semer la confusion parmi le public national et international et de détruire l’indépendance, la neutralité permanente du Cambodge”, a-t-elle souligné.

Le Cambodge est un Etat indépendant, neutre en permanence et non aligné, comme le stipule le nouvel article 53 de la Constitution, a déclaré la même source, poursuivant que le gouvernement royal du Cambodge a maintenu la paix pour le peuple et a empêché toute tentation de ramener le pays à la guerre, afin de poursuivre le développement national.

“Par conséquent, le Cambodge n’a pris part à aucune guerre froide, ni permis à aucun étranger d’utiliser son territoire comme une base militaire comme l’ont accusé ces fausses informations”, a affirmé la déclaration.

Le porte-parole du ministère de la Défense nationale a donc appelé Asia Times à cesser de diffuser de telles informations sans fondement.

Par C. Nika