Les pays de l’ASEAN discutent avec des partenaires au développement pour résoudre des problèmes régionaux liés aux mines

AKP Phnom Penh, le 13 novembre 2018 —

Un séminaire régional de trois jours sur le rehaussement des connaissances en matière d’action contre les mines a débuté hier dans la ville de Siem Reap, province de Siem Reap.

Organisé par le Centre régional d’action contre les mines de l’ASEAN (ARMAC), dont le siège est à Phnom Penh, et soutenu par le gouvernement du Canada, le séminaire a attiré une centaine de participants venus des dix pays membres de l’ASEAN, de partenaires au développement et d’organisations d’action contre les mines.

Le séminaire portait sur les principaux thèmes liés aux stratégies visant à renforcer l’assistance aux personnes handicapées par les mines, aux méthodes d’éducation aux dangers des mines, aux effets positifs du déminage et de l’assistance aux personnes handicapées sur le développement socio-économique, et à l’importance des cadres de coopération internationale pour rehausser le partenariat sur les arènes internationales afin de résoudre efficacement les problèmes communs causés par les mines, d’après Ly Panharith, directeur exécutif de l’ARMAC.

Il y aura également une visite d’étude au Musée de la Paix du Centre d’action contre les mines du Cambodge (CMAC) pour en apprendre davantage sur l’histoire des mines au Cambodge et les efforts déployés par le pays pour réduire les effets nocifs des mines, ainsi qu’une exposition sur l’utilisation des chiens, des souris et d’autres outils dans les opérations de déminage.

Article en khmer par Khuth Sao

Article en français par C. Nika