Premier ministre : Pas de grâce royale pour le chef de l’ancien Parti d’opposition

AKP Phnom Penh, le 07 novembre 2018 —

Kem Sokha, chef du Parti d’opposition dissous, ne bénéficiera d’aucune grâce royale, a souligné ce matin le Premier ministre Samdech Akka Moha Sena Padei Techo Hun Sèn.

« Comment peut-il obtenir la grâce royale alors qu’il n’a pas encore été condamné? », a dit le chef du gouvernement royal dans une rencontre avec plus de 23.000 ouvriers et employés de 20 usines et entreprises dans la province de Takéo.

Samdech Techo Hun Sèn a fait cette affirmation en réponse à Sam Rainsy, ancien président du Parti d’opposition dissous, qui a, via sa page Facebook, affirmé qu’une grâce royale serait accordée à Kem Sokha le 29 décembre prochain, jour de la commémoration du 20e anniversaire de la politique gagnant-gagnant, sous la pression de la communauté internationale.

« Vous, surtout ceux qui soutiennent Sam Rainsy, pouvez attendre et voir. Cette personne ne nous (peuple cambodgien) a jamais aidés, même un petit peu. Il a appelé la communauté internationale à couper son aide au Cambodge, à ne pas investir dans le Royaume ni acheter des produits cambodgiens », a ajouté le Premier ministre.

Par C. Nika