L’ONU apprécie l’augmentation du déploiement des femmes Casques bleus cambodgiennes

AKP Phnom Penh, le 03 novembre 2018 —

L’Organisation des Nations Unies (ONU) a noté et apprécié le déploiement croissant de femmes cambodgiennes dans les opérations de maintien de la paix.

C’est ce qu’a souligné Mme Pauline Tamesis, coordinatrice de l’ONU au Cambodge, au moment où le général Pol Saroeun, ministre d’Etat chargé de l’envoi de troupes aux missions de maintien de la paix de l’ONU, et elle ont présidé hier à la base militaire aérienne, à Phnom Penh, la cérémonie d’envoi de 204 soldats, dont 10 femmes, de l’Unité du génie civil 594 pour la Mission multidimensionnelle intégrée des Nations Unies pour la stabilisation en Centrafrique (MINUSCA).

La coordonnatrice de l’ONU a souligné le rôle essentiel des femmes dans la mission de maintien de la paix, notamment dans la prévention des conflits, l’interrogatoire des victimes d’agressions sexuelles, l’assistance aux ex-combattantes lors du désarmement, de la démobilisation et de la réintégration, etc.

Selon Mme Tamesis, le Cambodge se classe au premier rang des pays de l’ASEAN et au 29e des 122 pays qui fournissent des troupes à des opérations de maintien de la paix sous l’égide de l’ONU. Depuis 2006, le Cambodge a envoyé au total 5.579 soldats de la paix, dont 267 femmes. Quelque 811 Casques bleus cambodgiens, dont 66 femmes, remplissent actuellement leurs missions en Afrique et au Moyen-Orient.

Lee général Pol Saroeun a, pour sa part, réaffirmé la ferme détermination du gouvernement royal du Cambodge de continuer à participer aux missions de maintien de la paix de l’ONU, notamment d’augmenter le nombre de femmes chargées du maintien de la paix.

Article en khmer par Chim Nary

Article en français par C. Nika