Le HCDH note les progrès du Cambodge dans le domaine des droits de l’homme

AKP Phnom Penh, le 23 octobre 2018 —

Mme Michelle Bachelet, Haut-Commissaire des Nations Unies aux droits de l’homme, a pris note des progrès du secteur des droits de l’homme au Cambodge, en particulier des droits des femmes, des enfants et des ouvriers.

C’est ce qu’on a appris lors d’une discussion de travail entre le Premier ministre cambodgien, Samdech Akka Moha Sena Padei Techo Hun Sèn, et Mme Bachelet, hier à Genève, en Suisse, en marge du Forum mondial sur l’investissement 2018 de la Conférence des Nations Unies sur le commerce et le développement (CNUCED).

D’après la page Facebook officielle de Samdech Techo Hun Sèn, Mme Michelle Bachelet a, à cette occasion, remercié le gouvernement royal d’avoir prolongé de deux ans le mandat du Haut-Commissariat des Nations Unies aux droits de l’homme (HCDH) au Cambodge.

Bien que certains défis demeurent, Mme Bachelet s’est engagée à inclure les points positifs dans le rapport du HCDH sur le Cambodge et à continuer de coopérer avec le Royaume ainsi que de le soutenir.

De son côté, le Premier ministre cambodgien a dit que malgré des positions divergentes, la coopération entre le Cambodge et le HCDH se poursuivrait. ll a, en outre, souhaité renforcer la coopération entre les deux parties en vue de rehausser la compréhension mutuelle.

Samdech Techo Hun Sèn a profité de cette occasion pour inviter Mme Michelle Bachelet à effectuer une visite au Cambodge.

Après l’entretien, Samdech Techo Premier ministre a présidé la signature entre le vice-Premier ministre Prak Sokhonn, ministre des Affaires étrangères et de la Coopération internationale, et Mme Michelle Bachelet, d’un mémorandum d’entente conclu entre le gouvernement royal du Cambodge et le HCDH pour la mise en œuvre d’un programme de coopération technique en matière de droits de l’homme.

Par C. Nika