Le PM cambodgien apporte des semences de maïs turc aux paysans locaux

AKP Phnom Penh, le 22 octobre 2018 —

Le Premier ministre du Royaume du Cambodge, Samdech Akka Moha Sena Padei Techo Hun Sèn, a demandé des semences de maïs à la Turquie afin de les présenter aux paysans, après être impressionné par le goût et la taille du maïs turc.

D’après sa page Facebook officielle, Samdech Techo Hun Sèn a goûté le maïs quand il a effectué une visite à une ancienne mosquée, dans le cadre de sa visite de travail de trois jours (du 20 au 22 octobre) à Istanbul, en Turquie.

« Pendant la visite en Turquie, j’ai goûté du maïs grillé vendu par un vendeur d’aliments de rue le long du chemin à une mosquée de 400 ans. J’en ai mangé avec des blagues des officiels cambodgiens et turcs de manière amicale, après la cérémonie de signature de huit accords sous la présidence du président turc et de moi-même. Au cours d’un dîner organisé par le gouverneur d’Istanbul, je lui ai demandé des semences de maïs pour la culture au Cambodge », a-t-il écrit dans un message de Facebook ce matin.

Le chef du gouvernement royal a aussi partagé quelques photos de lui tout en mangeant ce maïs. « Quand vous regardez les photos, regardez seulement le maïs, ne regardez pas mon ventre. Il semble plus gros que d’habitude », a-t-il ajouté.

Hier, le Cambodge et la Turquie ont signé huit accords de coopération, dont l’un concerne l’agriculture.

Par C. Nika