Le Cambodge souligne l’importance de la connectivité industrielle

AKP Phnom Penh, le 09 octobre 2018 —

Samdech Akka Moha Sena Padei Techo Hun Sèn, Premier ministre du Royaume du Cambodge, a mis l’accent sur l’importance de la connectivité industrielle entre les pays du Mékong et le Japon.

S’exprimant lors d’une conférence de presse conjointe tenue après le 10e Sommet Mékong-Japon à Tokyo, au Japon, ce matin, le chef du gouvernement cambodgien a expliqué que la connectivité industrielle était un moyen de répondre et de saisir l’opportunité de la 4e révolution industrielle, en particulier de tirer davantage profit de l’économie numérique.

Dans ce contexte, a-t-il ajouté, le Cambodge est heureux de voir les entreprises japonaises s’engager à investir dans l’industrie manufacturière et les services dans la sous-région du Mékong.

Samdech Techo Hun Sèn a également souligné l’importance de la promotion de la coopération dans un cadre multilatéral solide afin de renforcer la paix, la stabilité et la prospérité dans la région et dans le monde.

Selon lui, les dirigeants du Mékong et du Japon ont discuté et fixé la direction de leur future coopération dans le cadre de la Stratégie de Tokyo 2018 soutenue par de nombreux projets concrets conformément à trois initiatives, à savoir la Stratégie pour un Océan Indopacifique libre et ouvert, les Objectifs de développement durable des Nations Unies et le Plan directeur de l’ACMECS (Stratégie de coopération économique Ayeyawady-Chao Phraya-Mékong).

Ils se sont mis d’accord sur trois grands piliers de coopération dont une connectivité active et efficace (connectivité matérielle, immatérielle et industrielle), une société centrée sur les êtres humains (développement des ressources humaines, soins de santé, éducation, coopération juridique et judiciaire), et le Mékong vert (réduction des risques de catastrophe et des changements climatiques, gestion des ressources en eau, gestion des déchets, préservation et utilisation durable des ressources halieutiques).

Par C. Nika