Samdech Hun Sèn envoie une lettre de condoléances au président suisse

AKP Phnom Penh, le 10 septembre 2018 —

Samdech Akka Moha Sena Padei Techo Hun Sèn, Premier ministre du Royaume du Cambodge, a adressé une lettre de condoléances au président de la Confédération suisse, Alain Berset, sur le décès du Dr Beat Richner.

« J’ai appris avec le plus grand chagrin le décès du Dr Beat Richner, fondateur des hôpitaux Kantha Bopha au Cambodge, le 9 septembre 2018. Avec sa disparition, nous avons perdu un homme extraordinaire dont la dévotion désintéressée a sauvé des millions d’enfants et de femmes cambodgiens depuis 1992 », a écrit le chef du gouvernement cambodgien dans sa lettre datée d’hier.

On se souviendra également du Dr Beat Richner comme un homme qui a grandement contribué à l’amélioration du système de santé publique au Cambodge et on se souviendra toujours de sa compassion et de son amour pour le Cambodge, a souligné Samdech Techo Hun Sèn.

« En ce moment de deuil, je voudrais, au nom du gouvernement royal et du peuple cambodgiens, exprimer mes sincères condoléances, à travers vous, à sa famille endeuillée pour la perte de leur proche bien aimé », a-t-il dit, ajoutant : « L’esprit et les réalisations nobles du défunt Dr Richner resteront dans notre cœur et nous poursuivrons ses aspirations pour aider les enfants cambodgiens dans les prochaines années. Nous prions pour que son âme repose en paix. »

A noter que le Dr Med. Beat Richner est décédé à l’âge de 71 ans dans sa ville natale de Zurich, en Suisse, le 9 septembre 2018 à 2h45 du matin (heure locale de Zurich).

Un hommage public à la mémoire du défunt Dr Med. Beat Richner s’est ouvert au public ce matin au Centre d’information Kantha Bopha de la pédiatrie Kantha Bopha de Phnom Penh (près de Wat Phnom) et à la pédiatrie Jayavarman VII dans la province de Siem Reap.

Cet après-midi, à Phnom Penh, le ministère cambodgien de la Santé a organisé une cérémonie pour rendre hommage au défunt Dr Med. Beat Richner.

Par C. Nika