Au moins 12 autres prisonniers obtiendront la grâce royale

AKP Phnom Penh, le 23 août 2018 —

Au moins 12 autres prisonniers seront accordés la grâce royale, a fait savoir ce matin le Premier ministre Samdech Akka Moha Sena Padei Techo Hun Sèn au cours de sa rencontre avec plus de 17.000 ouvriers et employés de 12 usines et entreprises dans le district de Kean Svay, province de Kandal.

Le Premier ministre a le droit de demander à tout moment une grâce royale pour les prisonniers, a ajouté Samdech Techo Hun Sèn, soulignant que cette année, le pardon royal serait accordé pendant quatre occasions : Fête de Pchum Ben (Fête des morts), Fête des eaux, Fête de l’Indépendance et Commémoration du 20e anniversaire de la politique gagnant-gagnant.

Lundi, quatre activistes ont obtenu une grâce royale après avoir passé deux ans en prison, tandis que deux anciens journalistes de la Radio Free Asia (RFA) ont été libérés sous caution mardi après être en prison plus de huit mois.

Le chef du gouvernement royal a profité de cette occasion pour rejeter certains commentaires selon lesquels la mise en liberté susmentionnée avait été faite grâce à des pressions étrangères.

Les 12 prisonniers avaient déjà soumis leur lettre d’excuse, mais si une personne quelconque dit que la pression internationale conduisait à leur libération, ils ne seront pas libérés avant d’avoir condamné cette personne pour un tel commentaire, a précisé Samdech Techo Hun Sèn.

Par C. Nika