Le Parti au pouvoir respecte la volonté des électeurs

AKP Phnom Penh, le 16 août 2018 —

Les porte-paroles du Parti du Peuple Cambodgien (PPC), parti au pouvoir, ont réaffirmé l’engagement du parti à respecter fermement la volonté des électeurs après avoir remporté une victoire écrasante pendant les 6es législatives du 29 juillet dernier.

Dans une conférence de presse à Phnom Penh ce matin, Sok Eysan, porte-parole du PPC, a dit que les résultats annoncés par le Comité national électoral (CNE) illustraient la volonté du peuple, en particulier des électeurs.

Les résultats ne montrent pas le Cambodge comme un État à parti unique, a précisé un autre porte-parole du PPC, Chhim Phal Virun, soulignant que le Cambodge reste une nation multipartite et s’est jusqu’à présent tenu aux principes de la démocratie et de l’Etat de droit.

Selon Sok Eysan, nous ne pouvons pas dire que le Cambodge est une nation à parti unique seulement en basant sur les résultats des élections. Plus de 40 Partis politiques se sont inscrits au ministère de l’Intérieur, sous la même Constitution, a-t-il ajouté, expliquant que, d’après le CNE, chacun des 20 Partis politiques participant aux récentes élections générales a obtenu des voix, mais la formule d’attribution de siège conclut que seul le PPC gagne les sièges à l’Assemblée nationale.

« Le peuple exerce leur droit de manière démocratique, nous ne pouvons pas négliger leur droit et mépriser leur volonté. Nous ne pouvons pas comparer la volonté du peuple à la concession foncière économique […] », a-t-il poursuivi.

Pour sa part, Sous Yara, également porte-parole du PPC, a affirmé que le PPC suivrait et respecterait fermement la volonté de ses supporters, mais que Samdech Akka Moha Sena Padei Techo Hun Sèn, président du PPC, avait déjà déclaré hier que les dirigeants de certains Partis politiques seraient invités à être hauts officiels ou conseillers auprès d’institutions publiques en fonction de leurs compétences et de leurs expériences.

Les résultats officiels des élections proclamés hier soir ont confirmé que le PPC avait remporté tous les 125 sièges à l’Assemblée nationale.

Les 20 Partis politiques en lice lors des récentes législatives sont le PPC, le Parti de la jeunesse cambodgienne, le Parti de la nationalité cambodgienne, le Parti de l’unité nationale khmère, le FUNCINPEC, le Parti Khmer Tèmuoy (Parti uni khmer), le Parti de la démocratie à la base, le Parti Ponleu Thmey (nouvelle lumière), le Parti Abeille pour une société démocratique, la Ligue pour la démocratie, le Parti khmer anti-pauvreté, le Parti Dharmacratie, le Parti démocratique républicain, le Parti Meatophoum Yoeung (notre patrie), le Parti Khmer Krok, le Parti khmer du développement économique, le Parti de la volonté khmère, le Parti républicain khmer, le Parti Reaksmey Khemra et le Parti de la démocratie des populations indigènes du Cambodge.

Par C. Nika