Impacts actuels des inondations fluviales et soudaines au Cambodge

AKP Phnom Penh, le 09 août 2018 —

Kampong Cham et Banteay Meanchey sont actuellement les provinces les plus touchées par les inondations fluviales et soudaines au Cambodge.

L’eau du fleuve Mékong dans la province de Kampong Cham a atteint le niveau d’alarme de 15,20 m depuis hier, vers midi, inondant neuf districts et ville.

Les inondations fluviales ont touché 22.335 familles de la province, et 1.899 personnes et 1.954 bovins de 632 familles gravement touchées ont été évacués vers des zones sûres.

A Banteay Meanchey, plus de 400 forces de police provinciales ont été déployées pour aider à récolter les rizières inondées de la population.

Bien qu’il n’y ait pas de famille ni de communauté gravement affectées, la crue soudaine s’étend sur près de 2.300 hectares de rizières dont  environ 490 hectares ont été détruits.

La situation du reste du Cambodge aussi touché par les inondations fluviales et les crues soudaines s’est améliorée : l’eau recule dans les provinces de Stung Trèng, Kratié et Battambang, et les populations évacuées sont rentrées chez elles.

Les inondations ont, jusqu’à présent, tué sept personnes, dont trois enfants, dans les provinces touchées.

Cité par la presse locale, le porte-parole du ministère des Ressources en eau et de la Météorologie, Chan Yutha, a indiqué que les basses pressions atmosphériques provoquaient des pluies dans certaines régions du Cambodge, en particulier dans les provinces côtières et dans les zones situées le long de la frontière avec le Vietnam.

Tout en appelant à une plus grande attention de la part de la communauté de pêcheurs, le porte-parole a souligné que l’équipe technique du ministère suivait de près les conditions météorologiques complexes dans la région qui pourraient toucher le Cambodge.

Par C. Nika