Le PM cambodgien souhaite prononcer son discours à l’Assemblée générale de l’ONU

AKP Phnom Penh, le 06 août 2018 —

Le Premier ministre Samdech Akka Moha Sena Padei Techo Hun Sèn du Royaume du Cambodge a partagé ce matin son intention de prononcer son discours à l’Assemblée générale de l’ONU en septembre prochain.

Lors de la rencontre avec plus de 70 sportifs et entraîneurs avant leur départ pour les 18es Jeux asiatiques à Jakarta, en Indonésie, du 18 août au 2 septembre 2018, Samdech Techo Hun Sèn a demandé aux experts juridiques d’examiner la possibilité de tenir la première session de l’Assemblée nationale plus tôt que prévu.

« S’il est possible, nous demanderons à Sa Majesté le Roi d’inaugurer la nouvelle législature de l’Assemblée nationale au début du mois de septembre, puis le nouveau gouvernement sera formé et j’aurai l’occasion de participer à l’Assemblée générale de l’ONU », a-t-il souligné, ajoutant : « Je voudrais que vous compreniez clairement que j’ai le droit de prononcer un discours à l’Assemblée générale de l’ONU. »

En outre, le chef du gouvernement cambodgien a dit que si c’était possible, il dirigerait aussi une haute délégation pour prendre part au Forum économique mondial au Vietnam et à l’Exposition ASEAN-Chine à Nanning, en Chine, en tant que Premier ministre du nouveau gouvernement royal du Cambodge.

Les commentaires de Samdech Techo Hun Sèn ont été faits suite à une rumeur selon laquelle l’ONU l’arrêterait et que les nouvelles élections seraient organisées.

D’après le Premier ministre, les députés nouvellement élus pourraient prêter serment le 19 septembre et l’Assemblée nationale pourrait entamer sa première session le 20 septembre, tandis que la première réunion du nouveau Conseil des ministres aura lieu le 21 septembre.

A noter que la première session de la nouvelle Assemblée nationale et celle du nouveau Conseil des ministres se tiendront seulement après que le Comité national électoral aura proclamé les résultats officiels des 6es législatives.

Le Cambodge a organisé ses 6es élections générales le 29 juillet dernier avec la participation de 20 Partis politiques. Les résultats préliminaires montrent que le Parti du Peuple Cambodgien (PPC), parti au pouvoir, a obtenu 76,78% ou 4,87 millions des 6,94 millions de voix dans les urnes, soit 82,89% des 8,38 millions d’électeurs inscrits.

Par C. Nika