La France continue à soutenir la formation des Casques bleus cambodgiens

AKP Phnom Penh, le 03 août 2018 —

La République française a réitéré son soutien continu au Cambodge, en particulier dans la formation des ressources humaines du Centre national de gestion des forces de maintien de la paix, du déminage et des restes explosifs de guerre (NPMEC).

L’engagement a été pris récemment à Phnom Penh par l’attaché militaire sortant français au Cambodge, le colonel Christophe Talon, lors de la présentation de son remplaçant, le lieutenant-colonel Marc Razafindranaly, au major général Tân Saly, directeur général adjoint du NPMEC.

La formation des ressources humaines du NPMEC pour 2019 aura lieu comme prévu, a souligné l’attaché de militaire sortant français.

Le major général Tân Saly a remercié le colonel Christophe Talon et a souhaité la bienvenue au lieutenant-colonel Marc Razafindranaly pour son rôle en tant que nouvel attaché militaire français au Cambodge.

Le directeur général adjoint du NPMEC a exprimé son appréciation de l’engagement continu de la France à soutenir son centre, une contribution à la mission productive à l’étranger des Casques bleus cambodgiens.

Depuis 2006, le Cambodge a envoyé plus de 5.000 soldats, dont 200 femmes, pour les opérations de maintien de la paix de l’ONU au Soudan, au Soudan du Sud, en République centrafricaine, à Tchad, à Chypre, au Liban, au Mali et en Syrie.

Par C. Nika